Tristan-Nitot

Le nouveau PDG du moteur de recherche Qwant est un ex de Mozilla, Tristan Nitot

La startup française Qwant, dont le moteur de recherche protégeant les données personnelles gagne du terrain sur son marché, a modifié son équipe de direction alors qu’elle se prépare pour la prochaine phase de croissance. Le moteur de recherches tente de s’imposer en Europe comme une alternative à Google avec comme mission le respect de la vie privée.

Nouveau directeur général de Qwant

Le moteur de recherches français Qwant, a un nouveau directeur général. L’annonce a été faite jeudi 19 septembre 2019 de la nomination de Tristan Nitot à ce poste. Il était vice-président du plaidoyer dans l’entreprise depuis 15 mois. L’ancien directeur général, François Messager, quitte l’entreprise. Éric Léandri reste le président.

Tristan Nitot : Netscape, Mozilla et Qwant

Tristan Nitot est surtout connu pour avoir créé et géré Mozilla Europe pendant 12 ans.

Ancien de Mozilla en Europe, Tristan Nitot a rejoint Qwant en 2018 en tant que vice-président, a été promu au poste de directeur général, succédant à François Messager qui a également rejoint l’équipe en 2018. Le co-fondateur de Qwant, Eric Leandri, quant à lui, conserve le même rôle que le président.

Tristan Nitot, un vétéran du Web qui a travaillé chez Netscape et a aidé à fonder Mozilla Europe en 1998, apporte une richesse d’expertise en matière de produits et de réseau ainsi qu’en open source. Il a ensuite présidé Mozilla jusqu’en 2015 avant de partir pour écrire le livre  » Les libertés au défi du numérique : comprendre et agir « .

Qwant est maintenant dans une phase qui nécessite quelqu’un qui a plus de compétences en communication, ce qui est mon cas. Cela s’applique aussi bien en interne à nos équipes qu’en externe sur le territoire national et à l’international.

Objectifs et mission de Qwant

L’objectif ultime du nouveau PDG pour Qwant est de devenir LE moteur de recherche en Europe. Un objectif extrêmement ambitieux qui en loin d’être atteint Aujourd’hui, avec Google contrôlant toujours plus de 90% de part de marché.

«Qwant est créé en Europe pour les citoyens européens ayant des valeurs européennes», explique Nitot. «La confidentialité est l’une de ces valeurs qui sont au cœur de notre mission. Ce n’est pas par hasard que la CNIL – l’Autorité française de protection des données – a été créée en France en 1978. C’était la première fois qu’une telle chose était créée. Et puis le RGPD [Règlement Général sur la Protection des Données] a été créé en Europe. Cela ne se produit pas par accident. C’est une question de valeurs et de la façon dont les gens voient leur vie et leurs choses autour d’eux, la politique et tout ça. Nous avons une très profonde préoccupation pour la vie privée en France. C’est écrit dans la déclaration européenne des droits de l’homme. .

«Qwant est créé en Europe pour les citoyens européens ayant des valeurs européennes»

Tristan Nitot, PDG Qwant

L’année dernière, le gouvernement français a annoncé qu’il passerait de Google par défaut à Qwant. L’achat de technologies numériques locales semble désormais considéré comme un choix de produit avisé ainsi qu’une bonne politique

Crédit photo : photo.naepflin.com

Laisser un commentaire